Share on FacebookTweet about this on Twitter

La communauté de Navarre est devenue celle qui présente le taux le plus élevé de coopératives par habitant à l’échelon national. Il s’agit d’un événement qui a été divulgué par Ignacio Ugalde, président d’ANEL et de CEPES Navarra, lors de la dernière séance du projet ETESS (Interreg Poctefa)  qui s’est tenue à Pampelune, à l’occasion de la Journée de l’Économie Sociale, dont le thème central a été le compte rendu de ce projet transfrontalier et les opportunités générées par l’Eurorégion.

L’évènement a rassemblé plus de 275 personnes, dont une vaste représentation du Parlement de Navarre, des différentes administrations et organisations économiques, sociales, éducatives et culturelles, et des universités de Navarre, Pays Basque et Nouvelle Aquitaine.

De plus, la rencontré a permis de donner plus de visibilité aux entreprises et aux entités de l’Economie Sociale, un modèle basé sur les personnes, caractérisé par sa croissance et son dynamisme et qui génère, en Navarre, « plus de 20 000 emplois directs, ce qui représente 8,5% de l’emploi du secteur privé », comme nous l’a rappelé Ugalde.

L’ouverture de l’évènement a été prononcée par Manu Ayerdi, vice-président en charge du Développement Économique du Gouvernement de Navarre, et la fermeture par Uxue Barkos, présidente du Gouvernement de Navarre.

La thématique choisie a été la coopération transfrontalière dans le cadre de l’Eurorégion, grâce à l’expérience novatrice du projet ETESS (Interreg Poctefa). Il s’agit d’une initiative dont l’objectif est de donner aux personnes les moyens de développer des projets de coopération par le biais de l’Économie Sociale. Ainsi, ils apprennent à trouver des solutions aux besoins émergents dans le territoire, à promouvoir l’entrepreneuriat collectif et à créer des emplois stables et de qualité.

Plus de 150 acteurs locaux et promoteurs de projets de Navarre, de la Communauté Autonome Basque et des Pyrénées Atlantiques (Nouvelle Aquitaine) ont été accrédités par le projet ETESS.

ETESS est un projet INTERREG POCTEFA qui bénéficie de la participation de l’Union Européenne et est cofinancé par le Fond Européen de Développement  Régional, FEDER.

INTERREG V A Espagne-France-Andorre (POCTEFA) 2014-2020 est un programme qui promeut le développement durable du territoire transfrontalier de l’Espagne, la France, et l’Andorre, par la coopération transfrontalière. Il aide à diminuer les différences de développement du territoire et vise à obtenir un développement durable de la région, ainsi que la cohésion des régions qui forment le territoire transfrontalier.

 

Le projet ETESS vise la création de la première École Transfrontalière de Coopération en Économie Sociale. « Il s’agit d’un fait marquant au niveau européen », a expliqué Ignacio Hualde, qui a aussi souligné la nécessité d’encourager les échanges dans le cadre de l’Eurorégion. « Nous parlons de 9 millions d’habitants environ, avec près de cinq cent mille entreprises qui représentent plus de trois millions et demi d’emplois. Ce sont des chiffres qui reflètent entièrement leur potentiel ».

Cette question a été également évoquée par Jon Azkue, vice-conseiller en charge du Travail et de la Sécurité Sociale du Gouvernement Basque, Pascal Duforestel, conseiller en Économie Sociale et Solidaire de la Région de Nouvelle Aquitaine, et Paz Fernández, directrice du Service Navarrais de l’Emploi. Lors de leurs interventions, ils ont souligné l’importance de la présence de l’Économie Sociale dans l’agenda des institutions de ce grand espace transfrontalier composé de la Navarre, la Communauté Autonome Basque et la Nouvelle Aquitaine.

Les représentants des associés d’ETESS se sont vus décerner une distinction par Uxue Barkos, présidente du Gouvernement de Navarre et par Ignacio Hualde, président de CEPES Navarra et ANEL. Les personnes qui ont reçu cette distinction sont Rosa Lavín, présidente de KONFEKOOP (Confédération de Coopératives d’Euskadi), Jean Marc Lespade, président de CBE Seignanx (Comité de Bassin d´Emploi de Seignanx) et Iker Elizalde, conseiller municipal d’Hendaye.

L’Economie Sociale et Solidaire offre des modèles qui permettent d’apporter des réponses innovantes aux besoins territoriaux grâce à des projets générateurs d’emplois locaux.

Le projet ETESS vise à apporter, aux acteurs locaux, les compétences nécessaires à la génération et au développement de projets collaboratifs, à partir des potentiels territoriaux.

Les quatre partenaires du projet ETESS sont KONFEKOOP (Confederación de Cooperativas de Euskadi), CBE-Seignanx (Comité de Bassin d’Emploi du Seignanx), Ville d’ Hendaye et ANEL (Asociación de Empresas de Economía Social de Navarra) comme chef de file.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. más información/ plus information

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto. Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « autoriser les cookies » et donc vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez sans changer vos paramètres à l'aide des cookies ou en cliquant sur « OK » vous donnez votre consentement à ce site.

Cerrar