Share on FacebookTweet about this on Twitter

Unknown-1

Dans le cadre du GSEF 2018, l’important rendez-vous de l’Économie Sociale mondiale qui se tient cette année à Bilbao, le projet ETESS (Interreg Poctefa) a organisé un Séminaire d’Innovation Sociale au cours duquel on a pu partager des expériences de coopération relatives à l’Économie Sociale en Navarre, Pays Basque et Nouvelle Aquitaine, dans un contexte transfrontalier. La journée s’est terminée par un networking dans lequel on a appliqué la méthodologie du jeu Metalog.

Rosa Lavín, présidente de Konfekoop, qui a donné le coup d’envoi de la journée, a souligné l’importance du travail en réseau, capable d’éliminer les frontières, dont le projet ETESS de coopération transfrontalière en Économie Sociale en est un bon exemple.

La première expérience présentée est en train d’avoir lieu en Navarre comme partie du travail du projet ETESS sur des territoires pilote afin de contribuer à la formation d’agents locaux. Il s’agit de Bihotzean, une initiative à laquelle participent quatre vallées (Etxauri, Ollo, Goñi et Cendea de Olza), dans un milieu très rural, frappé par les effets d’un important dépeuplement.

Tel que l’a expliqué Raúl Pilar, l’un de ses co-promoteurs, dans ce type de processus participatifs, outre le développement d’une méthodologie à long terme, il est important d’obtenir des résultats plus immédiats qui « éclairent la voie » et qui encouragent les personnes à continuer à participer, comme ceux qu’ils appellent des projets Fusée.

Dans ce cas ils ont mis en place un groupe moteur qui regroupe aussi bien des agents locaux que des entités qui contribuent à le dynamiser, comme ANEL, à partir d’un projet qui « naît d’en bas, à partir des collectifs mêmes ». L’un des défis qu’ils affrontent est la création d’une association qui puisse articuler les rapports entre collectifs, mairies et personnes impliquées dans celui-ci. Dans ce sens, il a souligné combien il était important de trouver quelqu’un qui puisse « coordonner et faire bouger le projet ».

En ce qui concerne l’association on envisage comme objectif le soutien aux administrations locales, la promotion du tourisme durable et la mise en avant des produits agricoles des vallées. Mais aussi la stimulation de la vente directe et la relève générationnelle, sans oublier qu’elle deviendrait une ceinture verte pour la ville de Pampelune.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. más información/ plus information

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto. Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « autoriser les cookies » et donc vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez sans changer vos paramètres à l'aide des cookies ou en cliquant sur « OK » vous donnez votre consentement à ce site.

Cerrar